La Dérive

La Dérive ?


Si l’on voulait faire simple, on pourrait dire que La Dérive est un festival itinérant, le long de la Loire.

Un festival d’expérimentations artistiques, d’ateliers, de concerts, d’échanges et bien plus encore.

Mais la Dérive, c’est aussi et surtout une aventure humaine.

Une Dérive ponctuée de cinq escales, sur trente-et-un jours, et quatre-vingts hurluberlu.e.s se laissant porter du 29 août au 28 septembre.

Un collectif  qui dévale la Loire au rythme de l’eau, en bateau, en radeau, en vélo, à pied, en carriole ou en pédalo.

La Loire comme support artistique qui nous lie, un espace de voyage bordé de rencontres et d’histoires, un territoire sans cesse changeant pour des créations en évolution constante.

La descente de Loire en spectacle représente  le moyen de mettre à l’œuvre nos propositions artistiques, de mettre en place des ateliers d’échange, dans des espaces ouverts et dans un cadre collectif.

Notre volonté est de proposer un lieu itinérant et ouvert d’expression et d’échange.

Illuminer et décaler les villes et villages traversés. Donner vie aux quais et aux bateaux de Loire, valoriser ainsi l’histoire de ces espaces.

La Dérive envisage un cheminement en masse, tel un cortège sur le fleuve. La légèreté des installation et de la coordination générale permet à chaque initiative de s’accomplir dans un cadre visible. Chacun.e des participant.e.s au projet est volontaire et autonome dans sa proposition.

C’est ainsi que nous souhaitons parcourir le fleuve Loire.

flyladerive st jdb flyladerive st jdb.recto

16 réflexions sur “La Dérive ?

  1. Le , nanar a dit:

    Hehe chiche on se retrouve fin septembre!

    J'aime

  2. Le , Gavroche a dit:

    Car « C’est entier, c’est d’un bloc, c’est cohérent, ça prend de la place ». Bons baisés des alpages suisse, vos pérégrinations accompagnent les miennes, Big Up au rafiot. Gavroche

    J'aime

  3. Le , meunier patrice a dit:

    bravo a tous;votre passage à brehemont m’a profondement touché .Votre état d’esprit,votre façon d’etre en communauté menée avec serieux bizarrerie,surprise ,drolerie,imagination et autre décalage en derive, l’enorme talent que vous avez chacun,a fait de ce grand week-end un moment inoubliable.Un grand merci d’avoir,su profiter du magnifique port pour en avoir fait une scène de grands spectacles,dans une atmosphere de convialité et d’amour.J’espère que cela se refera l’an prochain ici.Bonne descente de Loire et de tireuse de biere turone à vous .Merci François pour le contact du site de la dérive.

    J'aime

  4. Le , Grosbois Marie-Laure a dit:

    Quelle belle initiative. …nous essaireons d aller a la possonniere. ..BRAVO

    J'aime

  5. EXCELLENTE INITIATIVE !!! c’est improbable, spontané, intuitif.
    BRAVO

    J'aime

  6. …. encore du beau et l ‘innovant au fil de la Rivière …. attendons avec hate le passage en basse Loire …!

    J'aime

  7. Le , DURIEUX Claire a dit:

    BRAVO, JO et toute l’équipe; je ne pourrai dériver ,sinon par l’esprit , avec vous cette fois.., hélas, mais il y aura, nous l’espérons tous, d’autres étés indiens pour goûter avec vous , leurs jeunes héritiers, la Loire de Rabelais et de da Vinci,
    besos
    Claire Durieux

    J'aime

  8. Le , amaury a dit:

    Merci pour ce bon moment passer au port de la posso, que le vent vous portes et bon courage à la montgolfière en espérant que l ‘ pédalo tienne la marée maintenant que son élisse retourne 😜 bon courage et à une prochaine sur la route…topette

    J'aime

  9. Le , catherine sivienne a dit:

    je suis tombée (sans douleurs je vous rassure) mais par hasard sur votre WE à champtoceaux et j’ai beaucoup aimé !!!!!!!!!!!! bonne continuation à vous tous !!!!!!

    J'aime

  10. Le , lionnel a dit:

    Vu hier soir…Entre le rève et l’enchantement, une belle balade entre deux airs, entre deux eaux, un peu d’humour, beaucoup d’amour et LA poésie pour unique fil conducteur… A voir et à revoir, sans modération…LeLio

    J'aime

  11. Le , tabea a dit:

    difficille à trouver la prog pour st.jean le boiseau..ça fait plusieurs jours que j’essaie..par telephone et internet…

    J'aime

  12. Le , David Cotin a dit:

    J’étais au Pèlerin ce weekend avec ma frangine. J’étais descendu en vélo de Brest par le canal.Je reste scotché comme elle! Quelle douce claque, quel joyeux bordel et surtout quelle poésie. Un vrai moment de grâce…Un grand merci à tous.
    David

    J'aime

  13. Le , La b(R)ise a dit:

    Meme si les moments partagés avec vous étaient episodiques, ils etaient puissants , humains, entiers, pleins de rêves realisés et d’utopie a concretiser … le bonheur a échelle ‘humaine’ * * * vivez libres ‘pirates’, vivons heureux** * (val plage editing)

    J'aime

  14. Le , Joschka a dit:

    Salut mes copains

    vous étez bien arrive a la deriere locasion? Je suis encore desoler que je part 2 semaines avant. Mais pour moi c´été le temps de pertir.
    Maintenant j´adore mes Rappeles de Vous tous, de vous souris, de votre energie et même les reunions avec vous.
    Maintenant je suis repartir a Marburg « mon » petite ville avec des etudantes horrible. Je essayer d´aller encore avec l´energie j’ai trouve avec la Derive et vous, et mon voyage en France avant.
    C´est pas tres simple. Vous connaissez ca. Les truc de la ville.
    Ici a Marburg il été deja automne, il pleut et la terre et mouillet.
    Il sent bien. les prochaine jours je vais aller cueillir des pommes et faire des juis🙂

    Aujord’hui je vais aller chercher le BREAKDANCER. Yea!!

    reste propre mes frères et filles

    Joschka

    Et vous, vous faites quoi?

    J'aime

  15. salut tout l’monde, connus, inconnus, hermaphrodites et j’en passe, passons!

    loupé, walou, nada, ked’, du début à la fin, du rafiot à la dérive, pour moi c’est reporté!

    j’étais bien avec vous mais de cœur seulement et cela ne m’a pas été suffisant, connus, inconnus, vous m’avez manquez, si peu parfois; bien trop, souvent.

    mes rencontres durant ces temps de dérive, ma dérive, la mienne, m’ont rassuré, c’était ainsi cette année. elles m’ont laissé glisser quelques idées qui vous rejoignent, qui ce joindront à vous une prochaine fois, peut-être, je le souhaite, je crois.
    merte! je ne suis sur de rien, jamais, rarement, on verra bien, le destin, demain, peut-être!

    aller zou, les bravos, par pleins!!!!!!! suis impatient de vous entendre, j’en frissonne, jean aussi mais vous ne le connaissez pas, peu importe, on sent fou!
    assurez que vous avez, le cirque n’est pas mort, pas cloîtré, la rue non plus, aller hop en scène, le théâtre revit, ou vert ou vers ouvert; ou ça?
    au bout de la dérive d’un rafiot sans nom!

    bravos encore, j’ai rêvé rien qu’en y pensant, à bientôt c’est sur! oui, la je suis sur, ça m’arrive, il le faut, le destin c’est bien mais il nous appartient!

    Biz avec un S de pluriel même si dans pluriel, ben y en a pas!

    Biz Up!!!

    Thomas

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés